PORTRAIT 2017-02-09T15:14:29+00:00

Ouverture et indépendance

Les conversations autour des religions et de la spiritualité marquent mon  enfance et mon adolescence. Mon milieu est très éclectique

J‘ai appris très tôt à être ouverte à ce qui se passait autour de moi et à être indépendante. Dès ma plus tendre enfance, je baigne dans le monde de l’art avec un père artiste peintre et un grand père compositeur et musicien. Gauchère avec une écriture en miroir, je n’ai que très peu d’intérêt pour l’école. La recherche et les rencontres constituent mon plus bel apprentissage.

Les conversations autour des religions et de la spiritualité marquent mon  enfance et mon adolescence. Mon milieu est très éclectique : une grand-mère catholique pratiquante, un grand père qui se dit athée, l’autre libre penseur et d’autres femmes peu concernées par la religion me  montrèrent le chemin de l’anticonformisme  et de l’indépendance. Ces divergences de point de vue sur la croyance et sur la foi constituent le moteur de mon questionnement et de ma recherche sur l’origine de l’homme.

Je conçois la traduction d’un thème comme un art. C’est un langage spirituel basé sur  la vibration de notre nom et sur la rotation des planètes qui sont des repères sur notre chemin. Il parle au consultant de lui-même. Il lui offre des pistes de réflexion sur ses potentialités et ses défis  pour aborder sa vie avec plus d’ouvertures et de liberté.

Je me  définis comme Thémologue  car je  refuse les caricatures.  Avec  l’astrologie qui est une science sacrée que personne ne devrait dévoyer, je conjugue  celle des lettres qui sont aussi des nombres.  Je conçois la traduction d’un thème comme un art. C’est un langage spirituel basé sur  la vibration de notre nom et sur la rotation des planètes qui sont des repères sur notre chemin. Il parle au consultant de lui-même. Il lui offre des pistes de réflexion sur ses potentialités et ses défis  pour aborder sa vie avec plus d’ouvertures et de liberté.

Parmi mes multiples expériences de vie, j’ai tiré un enseignement et un enrichissement en combattant le cancer du sein qui fut une grande épreuve.

En 2008, lors de ma maladie  j’ai écrit un conte La Légende du tarot  d’après les œuvres d’une artiste peintre.  J’ai toujours été très intéressée par les Tarots qui ont inspirés de grands peintres car  sa lecture nous parle de nous au présent de notre existence.  Avec Andréa Wedell et les éditions Arcadia,  nous avons créé un coffret Le Tarot essentiel paru en 2010 lors d’une exposition dans le Marais à Paris. Suite à la sortie de ce coffret, j’ai donné plusieurs conférences sur les 22 lames du Tarot et ses techniques de lecture.

Ma guérison m’a encouragée à écrire un 4e livre, La Victoire en soi (parution septembre 2014 aux éditions Arcadia) car au cours de cette période, j’ai découvert que ma maladie avait des racines profondes ancrées dans un passé lointain. Dans ce livre, je raconte mon rendez-vous avec le cancer et les années qui ont suivies jusqu’à la complète guérison. J’ai eu la chance de rencontrer un professeur en cancérologie qui a été très ouvert et qui a préfacé mon livre et j’ai à plusieurs reprises témoigné lors de conférences ou d’ateliers pour aider des personnes atteintes de la maladie.

En 2013, je suis devenue grand-mère et depuis je partage mon temps entre mes petits enfants, les consultations et la recherche pour un livre en préparation sur la conjugaison entre des lettres qui sont aussi des nombres et l’astrologie.

Les étoiles, les lettres et les nombres sont  des vecteurs de lumière pour le voyageur que nous sommes dans notre  espace temps. En se déployant dans notre corps de matière en mouvement, ils nous révèlent nos défis, nos potentialités. Ils éveillent notre  corps émotionnel, mental et spirituel afin que nous puissions danser dans le tourbillon de l’existence en conscience vers de plus en plus de liberté.

Formation en théologie et astrologie, Auteur de L’Homme dévoilé, le Zodiaque et la Genèse en miroir, reconnu par de grands théologiens comme André Chouraqui

A l’âge de vingt ans, je suis responsable des relations publiques chez Citroen. Durant ces années, je  fais de très belles rencontres qui m’indiquent le chemin : j’étudie la théologie et l’astrologie. J’apprends des rudiments d’hébreux et à travers cet apprentissage apparait le sens que je vais  donner à mon existence.  Après mon mariage et la naissance de mes deux filles, je donne des cours d’astrologie et rédige un essai L’Homme dévoilé le Zodiaque et la Genèse en miroir (paru en 2001). Ce livre  a été reconnu par de grands théologiens, le plus connu d’entre eux est André Chouraqui.

Tout au long de cette période, je continue mes consultations, et le succès avec mes consultants m’inspire de rédiger un guide de développement personnel L’Harmonie retrouvée  (paru en 2002) pour toucher toutes les personnes qui physiquement ne peuvent venir me voir et toutes celles qui souhaitent prolonger le travail que nous avons commencé ensemble.